Je ne vous cache pas mon enthousiasme pour le Volkshotel à Amsterdam. Reflet de le nouvelle génération des hôtels arty et décontractés, celui-ci raconte une multitude d’histoires et d’anecdotes qu’il est de bon ton de commenter et de transmettre.

Ouvert tout récemment en juin 2014, ce bâtiment qui abritait un journal progressiste hollandais pendant 42 ans « De Volkskrant », a subi de grandes transformations, notamment au niveau des ouvertures vitrées mettant chaque chambre en lien avec la vie de la ville. Les matériaux sont bruts avec un béton omniprésent, les luminaires se résument à des gaines en caoutchouc et abat-jour, l’acier sert de structure aux mezzanines suspendues… L’agencement des chambres est minimaliste tout en étant hyper malin et créatif. Aux murs, on trouve des découpages de journaux, clins d’œil au passé du bâtiment, des dessins façon tag…

Au 7e étage sur le toit terrasse, l’hôtel a installé un restaurant-bar où on prend son petit-déjeuner avec une vue à 360° sur la ville, époustouflant pour débuter la journée. Juste au-dessus, au 8e étage, sauna et baignoires à remous en bois en prime (9h-21h), sans oublier l’incontournable Canvas pour des nuits festives.

Au rez-de-chaussée, l’accueil se mêle à un immense bar / restaurant, à des espaces de travail développés sur de très longues tables en bois pour les créatifs et indépendants. L’ambiance y est à la fois studieuse et décontractée. Un très bon observatoire des looks trendy et hipster des Amstellodamiens/Amstellodamois !!

Et si vous êtes à la recherche de quelque chose d’exclusif, le Volkshotel dispose de 9 chambres inspirantes (en plus de la centaine de chambres « standard »), les special rooms, que l’on doit à de talentueux designers. Testez la Edmund (Jos Blom and Jasper Eustace), la White Bike Room (Thijs van Oostveen), hymne à l’amour des Hollandais pour les deux-roues, la Cinéma Boudoir, équipée de sa propre machine à pop corn, la Cabin in the Woods (Gabor Disberg) avec des filets-hamacs tirés entre les murs et cabane perchée, la japonisante Bathing Bikou (Hanna Maring), la futuriste Here You Are(Swaantje Nijkamp, Linde Ex and Ella Gil), la suggestive Soixante Neuf (Rosa Winkel), l’amusante Danny’s Room (Eva van Halewijn) à partager avec Danny le Cerf ou la Johnny Jukebox (Remco Gonggrijp) pour les amoureux des vinyles, CD et cassettes…

Baladez-vous sur dans le site web, dans le blog… vous découvrirez une communication comme on l’aime, pointue, illustrée, animée, créative… le plan de la ville distribué par l’hôtel est aussi conçu sur mesure avec des adresses hors sentiers battus… Des surprises partout. Oui, je le répète, j’aime !!

www.volkshotel.nl

Wibautstraat 150,

1091 GR Amsterdam

Volkshotel: +31 (0)20 2612 100Canvas: +31 (0)20 2612 110