Avec l’ouverture toute récente de l’hôtel Louvre Lens, le groupe hôtelier Esprit de France, rend un bel hommage au patrimoine industriel minier. La structure et les façades de briques de ces corons ont été préservées pour en respecter l’empreinte originelle. Des vingt-six maisons des mines investies, il ne reste  aujourd’hui que la structure et la toiture. Le maître d’ouvrage Maisons et Cités a confié la rénovation à l’agence Maes Architectes Urbanistes à Lille, ainsi qu’à Guillaume da Silva et à Isabelle Roye, architectes d’intérieur installés à Roubaix. Trait-d’union entre passé minier et modernité, l’esthétique de l’hôtel oppose le sombre et le clair, les matières brutes et les matières soyeuses… Il fait le lien entre l’art, le patrimoine et l’histoire de Lens. Une très belle réalisation en écho au célébrissime musée du Louvre Lens situé à 200 mètres.

. Le salon conçu avec un savant décalage entre histoire et parti-pris contemporain

Salon hôtel Louvre Lens – Guillaume da Silva, architecte d’intérieur

Salon hôtel Louvre Lens – Guillaume da Silva, architecte d’intérieur

Salon hôtel Louvre Lens – Guillaume da Silva, architecte d’intérieur

Salon hôtel Louvre Lens – Guillaume da Silva, architecte d’intérieur

Le feu dans la cheminée du lobby vient comme une référence à la fonderie et à la mine. L’utilisation de matières historiques, qui ont du corps, comme le chêne, la pierre bleue brute, les planchers conçus en anciens chemins de fer du début du siècle, le bar en étain ou encore les carreaux de ciment cohabitent magistralement avec un agencement fait sur mesure. Le mobilier amène des perspectives géométriques stylées d’une grande modernité. Le choix des couleurs foncées et des matériaux patinés donnent la mesure d’un lieu confiné et chic.

. Les chambres, beaucoup de douceur en lecture des traces du passé

Chambre hôtel Louvre Lens signée Guillaume da Silva, architecte d’intérieur

Chambre hôtel Louvre Lens signée Guillaume da Silva, architecte d’intérieur

Chambre familiale – hôtel Louvre Lens signée Guillaume da Silva, architecte d’intérieur

Salle de bains – Hôtel Louvre Lens

Le décor des 52 chambres a été soigneusement travaillé. Des murs de briques conservées et restaurées font un clin d’œil au passé du lieu. A Guillaume da Silva de préciser : « On a volontairement utilisé le noir dans les chambres pour une atmosphère sombre, de repos. Et cette atmosphère est contrastée par une salle de bain très claire et blanche. On retrouve ces oppositions dans le choix des matières avec la conservation de briques d’origine pleines de « cicatrices », juste sablées, associées à des éléments neufs et précis, comme les meubles qui ont été dessinés sur mesure afin de garder une élégante sobriété. »

. La brasserie, le bar, l’espace bien-être… organisés autour d’un grand jardin

Le Galibot, un néo-éstaminet ouvert sur le monde, où opère le chef Fabien Pascal propose une cuisine régionale avec des plats locaux revisités.

Restaurant Le Galibot – Hôtel Louvre Lens

Restaurant Le Galibot – Hôtel Louvre Lens

Lampes de mineur converties en suspension – Restaurant Le Galibot – Hôtel Louvre Lens

L’enfilade des corons est rythmée par des structures en verre qui accueillent le spa, les salles de séminaires et la réception.

Sauna – Hôtel Louvre Lens

168 rue Paul Bert – 62300 Lens – Tél. 03 66 98 10 40

http://www.hotel-louvre-lens.com