Ouverte depuis septembre 2010, la maison d’hôtes de Chantal Boyeldieu s’est imposée comme une adresse lilloise précieuse. Située face au parc Jean-Baptiste Lebas et à deux pas de la Grand-Place, elle recèle de beaucoup d’atouts.

. Une maison fin XIXe très déco

Une belle façade de briques rouges, un escalier central ouvert sur les 3 niveaux, le salon, la  salle à manger et la cuisine en enfilade au rez-de-chaussée… Respectueuse de sa construction d’origine en 1896, la Maison Théodore (du nom de son premier propriétaire) n’en est pas moins inspirée d’une déco design et d’oeuvres artistiques très contemporaines. Les couleurs sont franches comme le turquoise choisi pour le sas d’entrée avec vue sur la moquette rouge de la montée d’escalier chahutée par la fuchsia qui marque un coin d’assise. Le résultat est très réussi et fait la démonstration d’une parfaite maîtrise de la déco. Résultat, une maison gaie et joyeuse.

. Deux suites très spacieuses

Chacune d’elle occupe un palier complet. D’une surface de 36m2, les deux suites s’articulent autour d’un salon / TV / Bureau orienté côté jardin et d’une chambre / Salle de bain / toilettes séparées côté rue. Spacieuses, elles se vivent comme un chez soi dans lequel on s’approprie vite l’espace. Pour les habitués, un système de caisse permet de laisser des objets personnels qu’ils retrouveront en place lors de leur séjour suivant. Petit plus de la suite située au premier étage : son terrasse suspendue en bois.

. Une maîtresse de maison investie

Chantal Boyeldieu s’est beaucoup investie dans la réhabilitation de cette maison et ça se sent. Chaque détail est important jusqu’aux bouquets de fleurs qu’elle compose elle même et dispose dans la maison. Les nombreuses oeuvres qu’elle a aimées en tant que telles, trouvent justement leur place. Cette esthète, architecte d’intérieur de métier, est surtout généreuse d’informations sur Lille, l’art, l’architecture… si vous en émettez la demande. Une belle rencontre.

. Des petits déjeuners maison à tomber

Les confitures maison, la pâtisserie du jour (salade de fruits cuite aux épices, crumble, riz au lait…), la vaisselle choisie avec plaisir, la salle à manger ouverte sur la cuisine, la terrasse pour les beaux jours… viennent parfaire le tableau d’une maison où il est bon de se poser.

135 à 180 €, petit déjeuner inclus

6, bd Jean-Baptiste Lebas – Lille

www.maisondhoteslille.com

Photos @ Patrice Hauser